Blog

Quelles sont les missions d’un gestionnaire locatif ?

Un gestionnaire locatif permet de remplacer un propriétaire dans la gestion de ses biens immobiliers. Cependant, il est important d’avoir des compétences spécifiques afin d’exercer ce métier, il faut également avoir certaines qualités et être apte à effectuer toutes les tâches demandées. Découvrez donc toutes les missions d’un gestionnaire locatif dans cet article !

Quelles sont les principales missions d’un gestionnaire locatif ?

Pour être un gestionnaire locatif, il est indispensable d’avoir les bonnes compétences, ce métier est réglementé pour sécuriser les locataires et les bailleurs. Ainsi, le professionnel ou l’entreprise qui veut devenir gestionnaire locatif se doit d’avoir la mention « gestion immobilière ». Mais pour l’obtenir, il faut rassembler un dossier à la chambre de commerce et l’industrie pour justifier :

  • L’aptitude professionnelle ;
  • L’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés ;
  • La moralité ;
  • L’assurance professionnelle ;
  • La garantie financière.

Il faut savoir que cette carte professionnelle est valable 2 ans, mais le gestionnaire locatif devra rester dans son domaine d’activité et faire des formations en continu ou avoir un rapport avec l’urbanisme, l’habitation, la transition énergétique et la construction. Sinon, ce dernier a le choix de réaliser ses missions soit au sein d’une agence immobilière, au sein de syndic, dans des cabinets d’administration de biens ou dans des offices publics ou semi-publics.

Ensuite, le gestionnaire locatif doit avoir des compétences techniques et commerciales et savoir négocier et communiquer. Il doit ainsi être organisé et travailler de manière méthodique, avoir des connaissances en droit immobilier et en gestion, connaître les processus afin d’intervenir en cas de travaux et avoir une idée sur les coûts concernant le montant de certains travaux immobiliers. Les missions juridiques du gestionnaire locatif sont également importantes à connaître et à réaliser en cas de litige de la part des locataires.

A lire :   Ou acheter bio en ligne ? Quel est le meilleur magasin bio frais en ligne ?

Missions d'un gestionnaire locatif

Qui recrute un chargé de gestion locative ?

Premièrement, ce sont les cabinets ou agences immobilières qui recrutent des gestionnaires locatifs. Ce poste consiste à assurer un service clés en main aux propriétaires sur place ou à distance. Il se cantonne aussi à la gestion d’un certain type de patrimoine en fonction des cas ou de sociétés d’assurances, particuliers ou groupes internationaux. Ensuite, un gestionnaire de biens immobiliers peut par ailleurs être employé par un promoteur privé ou public tel que les offices HLM, les bailleurs sociaux ou les entreprises au patrimoine immobilier conséquent.

Enfin, dans le cas d’un gestionnaire locatif qui a suffisamment d’expérience et un diplôme requis, il pourra travailler à son compte. Toutefois, il est obligé d’avoir la carte professionnelle en « gestion immobilière ». La mission d’un gestionnaire locatif en freelance est la même que pour un gestionnaire locatif qui travaille dans une entreprise ou un cabinet, il est juste plus libre de ses choix. Ce dernier pourra donc s’orienter vers une activité plus spécialisée ou généralisée, en fonction de son expérience et de ses choix.

Quelles sont les missions d’un gestionnaire locatif dans le social ?

La mission d’un gestionnaire locatif dans le social est avant tout de gérer des milliers de logements sociaux. Il suit et établit les programmes de rénovation ou de travaux des immeubles, il est assisté par un gérant et des collaborateurs techniques et administratifs. Le gestionnaire immobilier pour le logement social dirige également les budgets et a pour rôle d’améliorer la qualité de vie des locataires, une tâche qui est évidemment très importante. Aussi, ce dernier a la mission de représentation auprès des pouvoirs publics locaux. Ce type de gestionnaire doit ainsi avoir certaines compétences bien particulières comme l’encadrement, la gestion et la communication.

A lire :   Comment arrêter une assurance habitation ?

Par ailleurs, afin de prétendre à un poste pareil, il est obligatoire de ne pas être débutant. Le gestionnaire locatif pour le social doit avoir quelques années d’expérience. On demande bien souvent des formations et des diplômes en gestion immobilière ou en droit. Donc, dans le cas où vous avez déjà un BTS Profession Immobilier, vous pourrez continuer avec une licence pro mention métiers de l’immobilier que vous pourrez faire à l’université Paul-Sabatier à Toulouse par exemple. Sinon, il faudra détenir :

  • Une licence pro mention métier de l’immobilier à l’université de Bourgogne ou dans les écoles spécialisées comme l’ESI, l’ESPI, les instituts d’études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l’habitat, etc. ;
  • Ou encore, une licence pro mention métiers du BTP à Nîmes.

Découvrez également : Est-ce gratuit de faire une simulation de rachat de crédit immobilier ?